5 astuces diététiques spécial CROSSFIT

LE CROSSFIT allie athlétisme, haltérophilie, gym et de nombreuses autres disciplines. Pour vous accompagner sur vos différents WOD, je vous propose 5 astuces diététiques.

Ces conseils alimentaires ont donc pour but de :

  • Limiter le risque de blessures et surtout d’inflammations
  • Répondre à vos besoins en micronutriments
  • Veiller à votre état de santé
  • Améliorer votre performance et la récupération
  • Favoriser la répartition adéquate entre masse musculaire, masse grasse et masse hydrique

J’espère que mes astuces de diététicienne nutritionniste vous permettront d’éclaircir certains points ou de vous en rappeler d’autres! N’hésitez pas à liker la page facebook pour d’autres conseils diététiques : https://www.facebook.com/Dieteticiennelorrainecaro974/

Astuce 1 : Un encas copieux

Pour une activité comme le CROSSFIT, il est préférable de faire attention à la répartition des prises alimentaires tout au long de la journée. Pour un confort digestif avec une meilleur utilisation et disponibilité de l’énergie, je vous conseille de choisir un déjeuner léger mais un encas copieux 2H avant votre entrainement. Dans le cadre d’une activité physique intense avec des entraînements (quasi) quotidiens, le volume du bol alimentaire a son importance.

Astuce 2 : Eviter les sucres raffinés

C’est un des fondements d’une alimentation équilibrée et les « faux pas » riches en sucres ajoutés seront décisifs pour votre masse grasse. En vue de préserver vos organes et ménager votre glycémie, je souligne qu’on évite les sucreries, les céréales raffinées, les plats préparés. On privilégie le fait maison et sans sucres ajoutés! Par la même occasion, méfiez vous des édulcorants et vérifier toujours les compositions des différents produits de l’effort qui vous accompagnent! Contiennent-ils des édulcorants?

Astuces 3 : Des œufs au petit-déjeuner

Un petit déjeuner copieux avec une bonne répartition des glucides, lipides et protéines vous permettront une meilleure récupération. L’intérêt des protéines est réel et lié à la réparation des tissus lésés par l’effort physique. Savez vous calculer vos besoins et apports en protéines? On propose généralement un apport compris entre 1,5 et 2g de protéines par kilos de poids corporel pour une activité de force. Autant, une quantité adéquate est indispensable à la performance, autant un excès en protéines n’est pas souhaitable pour veiller à un bon état de santé. Alors, on pense à ses reins !

Astuce 4 : Des fruits et des légumes

Que ce soit au petit-déjeuner, au déjeuner, aux collations, au dîner, ayez des assiettes colorées! Du vert, du rouge, du jaune,.. ils régulent le transit et ils jouent un rôle sur la satiété. Même si les protéines sont généralement au carrefour de l’alimentation du sportif, sachez que les aliments majoritaires de votre assiette doivent être de la famille des légumes. Ils vous apportent vitamines, minéraux, hydratation,.. la liste est très longue! En conclusion, on en veut partout et tout le temps pour une santé durable! Petite parenthèse : attention les légumes secs c’est top mais ce ne sont pas des légumes!

Astuce 5 : Amandes, noisettes ET chocolat noir!

Nombreux sont les athlètes qui font la chasse au gras, au point de se priver des fruits secs, ou des amandes, noisettes ou encore de chocolat noir. Ils sont souvent considérés trop riches en lipides et nous font craindre la prise de masse grasse. Heureusement, ce n’est pas tout à fait vrai et consommé en quantité adéquate, le bénéfice est indéniable. Vitamines, minéraux mais surtout du bon gras! Ainsi, c’est une manière de favoriser les graisses monoinsaturées et polyinsaturées. A la liste vous pouvez ajouter, huile de colza, avocat, huile d’olive et poisson gras par exemple.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *